Retour sur Affinity Designer
CTP,  Journal de Coach Ton Projet

J’ai testé Affinity Designer !

Parce que chez Coach Ton Projet on aime bien les suites, voici maintenant le test d’Affinity Designer. Pour rappel, les trilogies de Serif Affinity visent à remplacer Adobe Photoshop, Illustrator et Indesign. J’ai eu la chance de pouvoir tester Affinity Designer lors du lancement du projet Croq’n Coffee. Pour ceux qui ont loupé le test sur Affinity Publisher, c’est par ici !

Pour rappel, il ne s’agit pas d’un tuto, juste du résultat sur le travail d’un projet effectué sur ce logiciel.

Le besoin identifié : remplacer Adobe Illustrator pour les productions de CTP et la formation

Pour les designers freelances comme pour les entreprises, les abonnements à la licence CC d’Adobe pèse très lourd dans le budget. Pour ceux qui visent une reconversion ou qui se lance en loisir, le système des abonnements peut s’avérer rédhibitoire. C’est en particulier pour cette raison que la recherche d’une solution alternative, tout aussi performante, a été nécessaire pour CTP comme pour nos clients. Difficile de proposer un accompagnement accessible à tous sur un outil aussi onéreux.

Pour débuter sur Affinity Designer, je me suis lancée directement sur une prestation en cours. Je l’ai fait donc sur une base acquise avec Adobe Illustrator. La refonte entière d’une charte graphique est une très bonne excuse pour faire le tour du propriétaire. Comme pour Affinity Publisher ou Affinity Photo, j’ai eu une phase de découverte de l’interface. J’ai cherché mes repères alors que, comme tout le monde, la première chose qui m’a sauté aux yeux, était la différence entre ces deux solutions. Le design et certains noms d’outils diffèrent légèrement. Il est donc plus facile de débuter sur un nouveau logiciel sans aucun a priori, que de faire tout le temps la comparaison avec ce que l’on connaît déjà.

Une fois cette première étape passée, j’ai pleinement profité du potentiel de Affinity Designer. Avant, je privilégiais Photoshop pour faire mes propositions et une fois la version finale validée, je m’occupais de travailler la création en vectoriel. Je sais, c’est moche, mais j’ai toujours eu une petite préférence pour Photoshop et par rapport à Illustrator.

Détails Affinity Designer

Revenons à notre sujet principal : Affinity Designer. Je ne vais pas reprendre l’ensemble des caractéristiques technique. Ces dernières sont directement accessibles sur le site officiel de Serif Affinity.

Conception de logo pour le projet Croq'n Coffee Toulon
Alors, cela ne vous rappelle rien ?

Ce que je peux vous dire, c’est que c’est un outil aussi puissant qu’Illustrator. En petit bonus, je suis également plus à l’aise avec Designer. Le “un rien de changement peut faire la différence”, se fait vraiment ressentir avec la suite Affinity

L’avis du Coach : je recommande à 100% !

Je me suis franchement régalée sur le projet du Croq’n Coffee. Même si le travail ne comportait pas de colorisation ou autres travaux de ce type, j’ai pris le temps de faire une ou deux créations bonus, juste pour m’amuser. Le résultat est vraiment là. 

Côté tarif, le prix est imbattable. J’ai acheté la licence pour un montant dérisoire comparé à la suite Adobe : 54,99€ plein tarif contre Illustrator sur abonnement à 23,99 par mois (287,88 euros par an !). Je n’aime pas parler prix de manière aussi racoleuse, mais je me suis sentie très bête de ne pas avoir découvert la solution avant. C’est pour cette raison que je partage ce sujet avec vous aujourd’hui. 

De plus, il s’agit d’un investissement faible pour les freelances que ne se rémunèrent pas encore de leur activité. Pour le prix d’un jeu vidéo, il est tout à fait possible d’acquérir une solution professionnelle pour faire ses premières créations.

Alors, qu’attendez-vous ? 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *