Espace détente : la détox numérique
Journal de Coach Ton Projet,  Pause Détente

Détox numérique : le régime qu'il vous faut !

Gérer son entreprise a plein temps, avoir son CDI avec un side project ou simplement salarié, on s’aperçoit vite que l’on manque de temps. Vraiment constamment. Des mails que l’on doit traiter (les uns tous plus urgents que les autres) aux petites missions qui s’ajoutent à droite à gauche, on arrive vite à saturation le 20 janvier de l’année.

Au-delà d’une bonne organisation en priorisant les tâches, tout le monde a besoin, une fois de temps en temps, de faire une pause. On débranche son cerveau du boulot et surtout, on passe en mode sous-marin pour une après-midi, une seule journée, un week-end ou partir en vacances. Pas de traitement de demandes client, pas de réponse à sa hiérarchie ou à ses subordonnés, pas de suivi particulier. Juste quelques heures pour soi, que l’on peut mettre à profit pour faire une escapade en couple ou juste profiter de la nature. Oui, même les citadins ont besoin d’aller voir un arbre et de quitter le bureau. Il faut donc parfois prendre un peu de recul sur une situation pour la trouver une solution et passer à autre chose. Pour rendre possible cette magie, voici un petit guide maison de la survie au travail par la déconnexion du travail.

La détox numérique : mode d’emploi

Premier point pour faire une cure de détox numérique: pas besoin de s’enterrer en rase campagne au milieu d’une zone blanche. Sans wifi. Sans 4G… Si vous êtes intéressé et légèrement désespéré, j’ai une très bonne adresse dans le Périgord où absolument rien ne passe. Pour ceux qui ne sont pas encore arrivés à ce stade, voici une liste de 5 points à mettre en place pour survivre même en période de rush…

En tout premier…

Avoir une heure de débauche fixée ! Formulé de cette façon ça peut paraître très bête. Voire complètement impossible avec les dossiers qui s’accumulent, la réunion trimestrielle qui approche… Mais on ne peut pas rester concentré à 100% pendant 10 heures d’affilées sans flancher. Connaître sa journée type et prioriser ses tâches pour ne plus passer ses journées à “ se réveiller”, “penser au dossier 258b avant d’avaler son café”… pour ne faire que travailler / manger sur le pouce / dormir mal / ne plus voir ses amis, uniquement ses collègues. Même sur des périodes de forte intensité, rester jusqu’à 19h40 au bureau pour rentrer avec ses dossiers et les traiter jusqu’à 23h10, ce n’est pas une vie. Le monde ne s’écroulera pas autour de vous pour autant. Il faut respirer et sortir la tête du guidon le soir.

Savoir traiter ses mails (sans les insulter). J’ai déjà vu des professionnels avec des dossiers de mails et des sous-dossiers dignes des archives nationales. En plus de prendre une place monstre, on perd un temps fou à rechercher la moindre information en remontant les fils de conversation. Ces petites recherches misent bout à bout finissent par vous accaparer une partie de votre journée. Une méthode très simple existe pour traiter l’information entrante simplement : la liste des choses à faire. Personnellement, j’utilise Trello pour la gestion de ma To Do List.

D’autres outils existent. Trello est celui qui me correspond le plus. Une fois ma boîte mail consultée, je prends seulement deux minutes pour checker mes mails et entrer dans un tableau les tâches à faire avec les notes adéquates et une date butoir qui se synchronise sur mon agenda. Si aucun mail “Alerte-Rouge-Danger-Imminent” n’a été vu, je quitte Trello et ma boîte mail pour repasser à la mission suivante. On arrive ainsi à une vision plus globale des actions qu’il nous reste à faire dans la journée (ou dans la semaine). Le but étant de ne jamais s’arrêter pour traiter autre chose puis se remettre sur sa première action plus tard. On risque de multiplier les erreurs et prendre plus de temps à s’y remettre complètement. Inutile également d’envoyer un mail à 17h59, sauf en cas d’urgence. Il suffit de programmer l’envoi le lendemain à 8h30 pour éviter de recevoir des mails dans la soirée et donc, de les traiter juste après ton cross-training.

Ne plus être esclave de son portable et des notifications en général (sauf si vous êtes chirurgien, bien entendu!). Il est possible et indispensable de lâcher son téléphone, en particulier en dehors des heures de boulot. Le téléphone pour lire et répondre à ses mails au restaurant, les appels professionnels au milieu de sa séance de sport ou des textos pros au cinéma… Rien de plus énervant pour soi et pour son entourage ! Il est tout à fait possible de couper ses notifications liées au travail en certaines occasions et en particulier pendant sa journée de déconnexion. En bonus, cela ne vous fera pas perdre en productivité. Une astuce pour les freelances et entrepreneurs est l’acquisition d’un second numéro de téléphone. Avoir un numéro professionnel permet de mieux filtrer les contacts professionnels. Pour limiter les coûts, pas besoin d’investir dans un second smartphone. Prendre un téléphone avec l’option Dual Sim (double sim offre la possibilité de gérer deux lignes sur un seul téléphone.

Prendre quelques minutes pour expliquer ou rappeler les horaires d’ouverture. En cas de demande urgente de la part d’un client, les entreprises facturent un service supplémentaire pour les heures supplémentaires et pour passer en priorité. Pourquoi ? Parce qu’il faut savoir donner de la valeur à votre temps. Si le problème est réellement une source de stress très important pour le client, de vous payer pour le travail qu’il vous ajoute en soirée n’est pas une aberration. C’est un service exceptionnel rendu.

Prendre quelques jours de vacances pour littéralement couper du boulot. Je vous vois déjà lever les yeux au ciel. Prendre un week-end de 3 jours pour partir ou simplement redécouvrir le plaisir d’être chez soi et de se reposer sans penser au travail est primordial même si votre marque est récente. Sans oublier le point numéro 4, il faut prévenir de son indisponibilité pour que tout se passe pour le mieux !

Top 10 des meilleures activités pour se déconnecter

Il est vrai qu’il est parfois difficile de prendre du recul par rapport à son activité. Alors, pour les accros qui ont du mal à se sortir le boulot de la tête, je vous ai préparé une liste de 10 meilleures activités pour s’occuper lors d’une détox numérique.

  1. Le sport ! Praticable toute la semaine, le sport vous permet de couper du travail en vous assurant une meilleure condition physique.
  2. La randonnée pour se reconnecter à la nature. Sur un week-end ou une semaine, un bon sac à dos, des chaussures adaptées et on atterrit directement dans une safe zone loin du travail.
  3. Un bon livre. On oublie la lecture technique pour le moment. Un bon roman, une bande-dessinée ou un manga selon vos goûts. Sans fil, sans écran rétro-éclairé, on s’installe confortablement pour se laisser porter par l’histoire.
  4. La cuisine ! On apprend de nouvelles recettes, on invite des cobayes, enfin pardon des amis, pour des soirées inoubliables.
  5. Le cinéma, un incontournable pour se couper du monde pour 2h.
  6. DIY. Prendre un hobby manuel pour créer de nouveaux projets, particulièrement recommandé pour les métiers digitaux.
  7. Le jardinage, pour faire pousser quelques plantes et améliorer son intérieur.
  8. Week-end entre amis sur deux ou trois jours pour découvrir de nouveaux endroits.
  9. Un stage en oenologie ça vous tente ?
  10. Zero Waste, réfléchir à sa consommation et entamer une transition éco-responsable ?

La liste n’est pas terminée, loin de là. N’hésitez pas à mettre vos activités préférées pour vous déconnecter en commentaire 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *